Que deviennent les piles usagées après recyclage ?

Que deviennent les piles usagées après recyclage ?

On parle très souvent du recyclage. Il s'agit d'un procédé qui consiste à traiter les déchets pour en extraire les composants pouvant être transformés en nouvel objet utile. Multiples sont les matières recyclables, dont les piles. Il faut toutefois faire attention, car ce sont des déchets très toxiques et il faut les traiter avec précaution.

L'importance du recyclage des piles

Le recyclage des piles tient une place très importante dans l'environnement. En fait, il limite les impacts ainsi que les risques de pollution qui peuvent nuire à ce dernier. En plus de cela, les piles sont composées d'une grande quantité des métaux lourds, à savoir le mercure, le plomb, le cadmium et le zinc. D'une part, ces derniers s'avèrent être très dangereux pour la santé et pour l'environnement. En outre, une pile contenant du mercure laissé ou jeté dans la nature pourrait contaminer 1 m3 de terre et 1000 m3 d'eau pour une cinquantaine d'années.

D'une autre part, la dangerosité provoquée par la pollution des métaux lourds touche aussi la santé publique. Plus précisément, il est possible d'être victime d'intoxication de mercure par inhalation ou par indigestion.

Si l'on mange des animaux infectés par le mercure, on risque d'attraper une intoxication. Il est à noter que depuis l'antiquité, ce métal est une source des troubles neurologiques. À part le métal, les autres métaux lourds peuvent aussi provoquer des maux atteignant le système nerveux, les reins et surtout le sang.

Les piles, différemment du bois, du papier ou du carton, sont recyclées d'une manière tout à fait complexe. Afin de pouvoir traiter les piles, il faut procéder à l'isolation des matériaux pour qu'on puisse les réutiliser d'une manière séparée. Malheureusement, seule une pile sur trois est envoyée au recyclage, le reste est éparpillé dans la nature. Que deviennent les piles usagées après recyclage ?

Les métaux extraits des piles sont tournés pour avoir des produits essentiels à la vie courante. Dans une pile alcaline par exemple, on peut récupérer une grande quantité de zinc, utile pour construire une toiture ou des gouttières. On en extrait aussi de l'acier, qui est nécessaire à l'industrie automobile ou à la conception des couverts de table. Le plomb, le nickel et le cadmium dans les piles recyclées sont prisés en construction de petites batteries neuves. Le reste est à brûler afin d'accentuer la chaleur alimentant la production de l'électricité.

Les investisseurs dans le recyclage des piles

En France, seules quelques usines prennent en charge le recyclage des piles et d'autres matières contenant des matériaux lourds. À la tête de ces dernières se trouve celle dirigée par Mohamed Ayachi Ajroudi, à Paris. Toutes les usines de recyclage bâties sous l'expertise de cet homme d'affaires possèdent dans ce cas toutes les qualités requises du domaine concerné. En effet, elles ont pour but de préserver l'environnement de la pollution, et surtout protéger l'homme du danger provoqué par cette dernière.

Autres articles

Qui a inventé le recyclage ?

Publié le 17/10/2017
On parle de recyclage en France depuis le XXe siècle. Toutefois, ce secteur n'a pris ampleur que pendant l'année 1970. De nos jours, il est considéré...